• Article paru ce jour dans "Feminin bio", vraiment très intéressant !

    http://www.femininbio.com/agir-green/actualites-nouveautes/education-y-a-t-il-methode-ideale-71331

    Je le mets auss en téléchargement au cas où  :

    Télécharger « Éducation _ y'a-t-il une méthode idéale _ - Feminin Bio.pdf »

     

    Partager via GmailGoogle Bookmarks

    1 commentaire
  • Et pour faire suite à l'article précédent...

    http://www.barbier-rd.nom.fr/journal/spip.php?article789&var_recherche=coping

    Partager via GmailGoogle Bookmarks

    votre commentaire
  • Je suis tombée par hasard sur un article sur la tribu Ubuntu et j'avais envie de vous faire partager cette petite merveille :.

    Il y a une tribu en Afrique, où la date de naissance d’un enfant est compté non pas partir du moment où il est né, ni quand il est conçu, mais depuis le jour où l’enfant a été pensée dans l’esprit de sa mère. Et quand une femme décide qu’elle va avoir un enfant, elle s’installe et se repose sous un arbre, et elle écoute jusqu’à ce qu’elle puisse entendre la chanson de l’enfant qui veut naître. Et après qu’elle a entendu la chanson de cet enfant, elle revient à l’homme qui sera le père de l’enfant et lui enseigne. Et puis, quand ils font l’amour pour concevoir physiquement l’enfant, ils chantent le chant de l’enfant, afin de l’inviter.

    Et puis, lorsque la mère est enceinte, la mère enseigne le chant de cet enfant aux sages-femmes et les femmes aînées du village, de sorte que lorsque l’enfant est né, les vieilles femmes et les gens autour de lui chantent la chanson de l’enfant pour l’accueillir. Et puis, quand l’enfant grandit, les autres villageois apprennent la chanson de l’enfant. Si l’enfant tombe, ou se fait mal, quelqu’un le ramasse et chante sa chanson. Si l’enfant fait quelque chose de merveilleux, ou passe à travers les rites de la puberté, alors, pour l’honorer, les gens du village chantent sa chanson.

    Dans la tribu, il y a une autre occasion où les villageois chantent pour l’enfant. Si, à n’importe quel moment au cours de sa vie, la personne commet un crime ou un acte social aberrant, l’individu est appelé au centre du village et les gens de la communauté forment un cercle autour de lui. Puis ils chantent sa chanson pour eux.

    La tribu reconnaît que la correction d’un comportement antisocial ne passe pas par la punition, c’est par l’amour et le rappel de l’identité. Lorsque vous reconnaissez votre propre chanson, vous n’avez pas envie ou besoin de faire quoi que ce soit qui nuirait à l’autre.

    Et en va de ainsi à travers leur vie. Dans le mariage, les chansons sont chantées, ensemble. Et enfin, quand cet enfant est couché dans son lit, prêt à mourir, tous les villageois connaissent sa chanson, et ils chantent-pour la dernière fois, la chanson à cette personne.

    Vous n’avez peut-être pas grandi dans une tribu africaine qui chante votre chanson lors des transitions cruciales de la vie, mais la vie vous rappelle quand vous êtes en harmonie avec vous-même et quand vous ne l’êtes pas. Lorsque vous vous sentez bien, ce que vous faites correspond à votre chanson, et quand vous vous sentez mal, ce que vous faites ne coïncide pas avec votre chanson. En fin de compte, nous pouvons tous reconnaître notre chanson et la chanter. Vous pouvez vous sentir un peu rouillé au début, mais il suffit de garder le chant et vous trouverez votre chemin.

    Source : http://www.jeanbaptistelc.fr/chant-enfant/ (d'autres choses magnifiques sur ce site)

     

    Alors j'ai cherché sur le net d'autres choses sur cette tribu et je suis tombée sur cette jolie histoire, je ne sais pas si elle est vraie mais elle est si jolie...

    Un anthropologue a demandé un jeu aux enfants d'une tribu africaine.
    Il a mis un panier de fruits près d'un arbre et a dit aux enfants que le premier arrivé gagnait tous les fruits.
    Au signal, tous les enfants se sont élancés en même temps... en se donnant la main !
    Puis ils se sont assis ensemble pour profiter de leur récompense.
    Lorsque l'anthropologue leur a demandé pourquoi ils avaient agi ainsi, alors que l'un d'entre eux aurait pu avoir tous les fruits, ils ont répondu :

    - Ubuntu. Comment l'un d'entre nous peut il être heureux, si tous les autres sont tristes ?


    "UBUNTU", dans la culture Xhosa, signifie : "Je suis parce que Nous sommes."

    Anonyme

     

    Partager via GmailGoogle Bookmarks Pin It

    1 commentaire
  • EDIT : En fait à l'Incroyable il existe 2 modèles : 1 à 4,99 euros et un autre, identique mais marque l'Incroyable à 2,99 euros !

     

    TIME TIMER SONORE GRAND MODELE

    Qu'est-ce que c'est ?

    L’outil idéal pour la prise de conscience du temps.
    Il permet à l’enfant de « matérialiser » le temps grâce à son système unique de représentation visuelle.

    Il suffit de tourner le disque rouge jusqu’à l’intervalle de temps désiré. 

    La partie visible du disque rouge diminue au fur et à mesure que le temps s’écoule jusqu’à disparaître complètement.

    Source : Hoptoys.

    Cet outil vraiment génial (surtout pour mon fils dysphasique avec troubles associés dont TDAH) mais a un coût... 36 euros le petit modèle de 7,5/7,5 cm , 42 euros le moyen (20/20) et une cinquantaine d'euros pour le géant de 30/30 cm.

    Evidemment hors de question de mettre une telle somme...

    J'ai trouvé chez "L'Incroyable" un minuteur de cuisine... qui fait 8 cm de diamètre donc idem que le petite timer...sauf que je l'ai payé 4,99 euros et en plus il est aimanté.

    Timetimer

    ou encore une autre solution qui plus est...gratuite ! : l'appli pour pc (ça existe aussi pour Ipad) : http://en.kioskea.net/download/done/download-8244-visualtimer

    2013_04_12_20

    Partager via GmailGoogle Bookmarks Pin It

    5 commentaires
  • Comme promis, voici les émotions pour garçon.

    La version fille est ici : http://montessorietcie.eklablog.com/les-emotions-a91507189

    Télécharger « EmotionsGarçon.pdf »

     

    Je ne retrouve pas la source de ces images.

    Si quelqu'un sait d'où ça vient, merci de me le dire afin que je le note.

    Merci beaucoup !

    Partager via GmailGoogle Bookmarks

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique